Bruce Dévernois Avocat

Gouvernance du temps de travail et des ressources humaines

Propositions d’évolution du droit positif en France

Vers la fin du taylorisme et une refondation du droit du travail conduite du bas vers le haut (bottom up)

Le taylorisme a permis depuis environ deux siècles un développement rapide de l’industrialisation dans les pays développés avec un enrichissement corollaire extraordinaire de leurs populations. Il est imbattable lorsqu’il s’agit de produire massivement à bas coûts avec une main d’œuvre non éduquée. Au sein des pays émergents qui l’ont adopté, il se développe aujourd’hui d’autant plus vite que les coûts salariaux y sont faibles. Par contre, dans les pays industriels, le taylorisme ne peut poursuivre sa course, freiné par des coûts salariaux non concurrentiels. S’il n’est pas profondément remis en cause, il ne pourra s’accompagner que d’un recul sans fin du secteur industriel, une croissance au mieux stagnante et une baisse inexorable de l’emploi…

{Lire la suite»}

Historique des lois concernant l’organisation de la flexibilité du travail en France»

Recensement des principaux dispositifs apparus depuis le début des années 80 en matière d’aménagement et de flexibilité du temps de travail.

Cadrage microéconomique de la flexibilité interne choisie»

La « flexibilité interne choisie » permet de faire varier la quantité de travail de façon quasi immédiate, et donc d’adapter le niveau de production en temps réel en favorisant à la fois la rentabilité de l’entreprise et le pouvoir d’achat et l’emploi des salariés.

FIAT et la gouvernance du travail»

Le succès de l’accord FIAT pour relocaliser une ligne de production en Italie s’inscrit-il dans la cadre d’une bonne gouvernance du travail ou bien a-t-on raté une marche avec des effets négatifs à moyen terme ?

A propos du rapport du CAE « Refondation du droit social : concilier protection des travailleurs et efficacité économique » par Jacques Barthélémy et Gilbert Cette»

Quelques mots concernant le rapport de Jacques Barthélémy et Gilbert Cette « Refondation du droit social : concilier protection des travailleurs et efficacité économique ». D’excellentes idées, mais attention de ne pas développer que des démarches « top down ». Les croiser avec des démarches « bottom up » et en premier lieu avec celle consistant à donner toute sa place à l’expression directe et collective des salariés.

How to utilize work-life balance and flexible working to increase productivity»

New opportunities to adapt a company’s activity to turmoils, increase profitability and competitiveness by developing a flexible working market inside a company without modifying the headcount, instil creativity and innovative spirit and modify progressively the organization to motivate, inspire and engage workers.